Association Pitchoun'

Le projet associatif de Pitchoun'


Mercredi 16 Mai 2018

Projet associatif 2017



Les orientations générales du projet

L'association PITCHOUN', régie par la loi du 1er juillet 1901 est déclarée à la Préfecture de la Gironde, le 21 octobre 1986.

Elle s’inscrit dans le secteur de la petite enfance. Elle a pour but de réfléchir, proposer, agir et innover au service de la famille afin d’apporter des réponses adaptées à la demande des parents et à l’intérêt de l’enfant.

Les moyens mis en oeuvre par l’association peuvent consister en :
- la création et la gestion d’établissements ou services d’accueil de la petite enfance,
- l’aide et le soutien au montage de projets,
- l’animation d’ateliers pédagogiques en direction des familles ou des professionnels,
- la participation à toute instance de réflexion autour du jeune enfant et de ses parents,
- et plus généralement toute action visant à promouvoir la petite enfance.


 

Le cadre philosophique du projet associatif Pitchoun' 

L'objectif de notre association est le service aux familles au pluriel, car il n’existe pas un type de famille mais plusieurs. Nous affirmons notre conception de l’accueil des familles, dans le respect de leurs choix éducatifs et la reconnaissance de la richesse de leur diversité.

Notre proposition ne consiste pas en du « prêt à porter » mais en du « sur-mesure ». L’enfant ne peut être pris en charge seul. Nous devons prendre en considération son contexte familial, social et culturel.

Les situations familiales, sociales, les conditions de travail ont énormément évolué, entraînant une prise en charge à la fois globale et singulière. Globale, car l’accompagnement des familles ne s’arrête pas au seul accueil de l’enfant et interpelle aussi du point de vue psychologique, sociologique, économique. Singulière, car chaque situation est unique et nécessite un projet individuel adapté, dans un collectif. Tout cela pour dire l’importance de professionnaliser nos équipes et de valoriser leurs statuts car elles ont la responsabilité de l’avenir de nos enfants et donc de notre société.

Du côté des parents :
- entendre leur demande et élaborer une réponse adaptée,
- valoriser leur compétence, leur place et leur statut,
- respecter leur culture et leurs valeurs éducatives,
- reconnaître leur projet parental,
- encourager leur participation,
- favoriser leur insertion professionnelle,
- solliciter leur adhésion au projet.

Du côté de l'enfant :
- respecter ses rythmes et ses besoins,
- être attentif à ses désirs,
- accompagner sans précipitation et sans objectif de performance son développement,
- encourager son activité, son expressivité, sa créativité, sa relation à l'autre,
- reconnaître sa singularité, individualiser son accueil au sein de la collectivité,
- proposer un cadre bienveillant dans lequel il pourra grandir, soutenu par une sécurité affective,
- mettre en place une dynamique d'éveil, de découverte, d'échange, d'ouverture, d'écoute et de rencontre ;

tels sont les intérêts collectifs qui constituent le projet philosophique de notre association.

La mission de PITCHOUN' est donc double et indissociable.
Elle consiste à répondre :
- d'une part à une demande parentale émanant d'un contexte familial, professionnel ou social ;
- d'autre part, aux besoins identifiés de l'enfant en défendant ses intérêts, et respectant son rythme, son désir, sa culture, son histoire.

Ces réponses sont déclinées au sein de l’ensemble des établissements que gère l’association : l’accueil à temps complet ou partiel, régulier, occasionnel ou périscolaire, les amplitudes horaires élargies, l’accueil d’urgence, l’accueil de familles en difficulté et en situation de précarité, d’enfants porteurs de handicaps…


 

Le cadre pédagogique du projet associatif Pitchoun' 

La pédagogie en général comprend la référence à des courants de pensée issus de la recherche médicale, psychologique et psychanalytique. Depuis ces dernières années, la recherche en neurosciences vient ouvrir un grand champ de possibles à partir des compréhensions fines du comportement social des enfants et de leurs apprentissages au regard de leurs aptitudes psychomotrices, cognitives et sensorielles.

Elle s’appuie également sur des courants pédagogiques à l’oeuvre dans la petite enfance depuis de nombreuses années, dont le chef de file a été Emmi Pickler. L’autonomie, la libre activité et l’expression de l’enfant sont au coeur de sa pédagogie (Lockzy). Françoise Dolto a enrichi ce courant en soulignant la nécessaire attention au langage et à la verbalisation mais aussi à l’importance de la communication non verbale.

Ces principes pédagogiques autour du « prendre soin » de l’enfant posent des règles et nécessitent des moyens dans leur mise en oeuvre :
- En termes de personnel : des temps conséquents d’éducateurs de jeunes enfants, de puéricultrice, de psychologue, de médecin, en soutien des accueillantes (auxiliaires de puériculture et assistantes petite enfance);
- En termes d’organisations : des temps de réunion, de rencontres, d’échanges professionnels, d’analyse de pratique ;
- En termes d’espaces : des aménagements pour permettre et développer la libre activité des enfants en toute sécurité, un environnement propice à la relation avec ses pairs et les adultes.

Bien plus que le nom commun « accueil », c’est le verbe « accueillir » qu’il faut revendiquer, car il s’agit d’un verbe d’action qu’il faut conjuguer à tous les temps et à toutes les personnes ! Notre conception de l’accueil se décline dans notre propre pédagogie, qui se caractérise notamment par les actions suivantes :

- Etre en mesure d’entrer dans un établissement en laissant derrière soi ses soucis personnels pour s’occuper de l’autre. Prendre le temps de se mettre physiquement et psychiquement en situation de disponibilité à l’enfant.

- Pouvoir recevoir l’autre dans un environnement agréable et adapté. Préparer l’espace, le matériel, se préparer. Etre présent pour l’enfant.

- Etre bienveillant et non pas jugeant. Accepter le point de vue de l’autre, le comprendre, faire preuve d’empathie. Echanger sans dénigrer.

- S’adapter et non pas exiger. Observer, apprivoiser, connaître et ensuite, proposer (une rencontre, un échange, un soin, une activité…).

- Se préoccuper de l’autre. Etre attentif à son bien-être, à sa sécurité. Prendre soin. Protéger et avancer. Rassurer et encourager. Accompagner et faire confiance.

- S’ajuster à chaque enfant. Valoriser sans souci de performance. Etre dans la juste distance. C’est le ton de la voix, la précision du geste, l’attention du regard, la position du corps.

- Etre responsable. De ce que l’on dit, l’on fait, l’on est. Comment on dit, on fait, on est. Pourquoi et pour qui on dit, on fait, on est.


Notre projet associatif :
affirme des VALEURS, décrites à travers ses statuts, sa mission, ses orientations et sa charte Ces valeurs, qui constituent notre identité professionnelle et l’originalité de notre démarche, sont au nombre de 4 : la solidarité, le respect, l’autonomie et l’implication.
conçoit une ORGANISATION, bâtie sur un cadre institutionnel et des moyens humains ;
développe une ACTIVITE, au sein de ses établissements, avec son personnel, au service de ses usagers ;
instaure une AMBIANCE, par un climat social, des conditions de travail, une communication ;
construit une HISTOIRE, participant à la culture d’entreprise et au sentiment d’appartenance.

A travers la notion de valeurs, ce que nous rechercherons, c’est définir une pratique commune, un langage commun, une identité commune ; bref un savoir-faire, un savoir dire et un savoir être.
Elles se mobilisent dans une affirmation d’une qualité de prestation :
• qualité d’esprit : respect de l'enfant, de son individualité et de sa culture ;
qualité d’accueil : écoute, disponibilité, ouverture, échange ;
qualité de relation : confiance, soutien, accompagnement ;
qualité de pratique : cohésion, observation, équipe.

Notre pédagogie s’organise aussi autour d’un référentiel de bonnes pratiques (synthèse des attendus en termes d’attitudes professionnelles). Il permet de dégager les points communs des pratiques professionnelles auprès des enfants, et notamment l’observation, l’anticipation des actions, l’organisation des enfants en petits groupes tout au long de la journée.

Ce référentiel propose une description des pratiques professionnelles communes existantes au sein des EAJE de l’association et particulièrement au niveau des temps de repas, d’accueil, de sommeil, de soins et de jeux. Ces pratiques peuvent faire l’objet d’une adaptation en fonction des situations particulières du moment qu’elles restent dans l’idée de la pratique de base et qu’elles puissent être argumentée, réfléchie ou validée par l’équipe.

Nous retrouvons dans l’ensemble de nos pratiques des similitudes dans les attitudes et les postures professionnelles Aussi, nous faisons le choix :
- D’élaborer ces principes et orientations communs. Ces derniers s’appliquent de fait à toutes les pratiques.
- D’élaborer la spécificité des pratiques dans les temps de Repas, Accueil, Sommeil, Soins et Jeux.

Par ailleurs, nous avons classé les pratiques en fonction des 4 domaines qui les caractérisent : Organisation - Juste intervention -Communication – Observation. Vous pouvez retrouver ces pratiques dans le projet pédagogique disponible dans son intégralité à la fin de cet article. 


 

Le cadre politique du projet associatif Pitchoun' 

Nos orientations s’inspirent aussi d’un projet politique qui se réfère à des principes affirmés :

o L’enfant, un être de droit

o L’enfant est une personne unique, sensible et de communication : L’enfant a des capacités d’attachement multiples et différenciées. Il est acteur de son accueil, doué d’une sensibilité corporelle, cognitive, affective, émotionnelle et sociale (identité).

o L’insertion professionnelle : La difficulté d’accès à un mode d’accueil pénalise le retour à l’emploi, notamment des mères, et en particuliers les plus défavorisées. Notre expérience en matière d’adaptation et de souplesse dans l’accueil nous permet d’apporter des solutions aux problématiques sociales et d’instabilité de l’emploi.

o Le « vivre ensemble » : La notion du respect de la diversité va bien au-delà de la notion de mixité sociale ou culturelle. Elle englobe aussi l’âge des enfants, leur rythme de développement, les parentalités différentes, la nature des demandes, les types de réponses ainsi que les intervenants.

o La lutte contre les inégalités : Elle commence dans les crèches et se décline au niveau de l’hygiène, de l’alimentation, du langage, de l’échange, de la confiance, de la solidarité.

o La laïcité : Le principe de laïcité permet de se rassembler par-delà ses différences sans les nier, ni les brimer. La laïcité garantit l’égalité de tous les êtres humains, garantit la liberté de conscience et permet de développer les solidarités. Elle respecte toutes les croyances et s’interdit tout prosélytisme ou discrimination.

o La citoyenneté : Nous sommes garants de la constitution précoce de lien social, de confiance, de solidarité avec une famille qui nous confie ce qu’elle a de plus cher : son enfant. Ce socle de « sécurité de base » que nous allons bâtir avec l’enfant constituera les fondations sur lesquelles il pourra construire sa vie d’adulte. Car c’est de l’avenir de notre société qu’il s’agit.

o L’accompagnement à la parentalité : Reconnaître le parent comme premier éducateur de son enfant, mais aussi le soutenir dans son rôle, sans le culpabiliser, ni faire à sa place.

Le personnel est qualifié. Il adhère à ce projet. Il s'y investit de façon à proposer à l'enfant les meilleures conditions d’accueil : disponibilité, empathie, observation, collaboration, communication, investissement, autorité bienveillante, qualité d’écoute et de soutien.

Notre positionnement revendique une « certaine vision de l’enfance », donc de l’avenir de notre société. Accueillir un enfant est une véritable responsabilité, qui nous engage.

Cette responsabilité s’inscrit à cinq niveaux :
envers l’enfant : l’aider à grandir, l’accompagner dans ses expériences et dans ses découvertes, participer à sa construction et à son épanouissement ;
envers les parents : prendre un relais, être dépositaire de leur confiance sans jamais la trahir ;
envers ses collègues de travail, car il s’agit avant tout d’un travail d’équipe : être solidaire, cohérent, complémentaire ;
envers l’association dans l’animation du projet d’établissement et dans la loyauté vis-à-vis de ses valeurs;
envers la société car de la façon dont nous accueillons les enfants aujourd’hui dépendra le comportement des adultes demain.

Nous devons aussi mener une réflexion sur l’écologie. Cette démarche écoresponsable peut se manifester sur plusieurs plans :
- La limitation de la consommation des fluides, des énergies, et des produits consommables.
- L’assurance de la qualité de l’alimentation.
- L’intégration du respect de la nature dans la pédagogie.
- La réduction des déchets et la mise en place du tri sélectif.
- L’utilisation de produits d’entretien respectueux de l’environnement.
- L’amélioration énergétique des bâtiments.

Chacun à sa place s’associe à l’effort de progression et d’amélioration du service. Chacun est co-responsable de la réputation de l’association.

Au moment où les exigences économiques prennent le pas sur les considérations sociales, où les notions de rentabilité deviennent prioritaires sur les démarches d’accompagnement, où le secteur marchand lucratif commence à pénétrer nos activités, il est indispensable de revendiquer notre engagement professionnel.

C’est en ce sens que notre association se veut citoyenne. Nous sommes opposés à ce modèle usager / client, qui ferait du parent un consommateur de service en attente d’acquisitions performantes pour son enfant. Nous défendons le modèle partenaire / acteur qui fait du parent le premier éducateur de son enfant et du professionnel un co-éducateur, en soutien des parents. Notre association se veut être porteuse de ces attentes parentales, en étant force de propositions et en imaginant des solutions parfois innovantes tout en défendant l’intérêt de l’enfant.

Identifier les besoins, imaginer des réponses, proposer des solutions, les mettre en oeuvre dans le respect d’une bonne utilisation de l’argent public, afin de permettre de concilier vies professionnelle, familiale et sociale, voilà l’approche citoyenne qui fonde l’existence de notre association.

Pour cela, nous ne pouvons concevoir notre démarche sans une collaboration étroite et loyale avec nos partenaires institutionnels et financiers. Leur participation souligne la priorité reconnue par tous de pouvoir proposer à chaque famille un mode d’accueil adapté à ses besoins. Nous souhaitons partager ces lieux d’accueil, les ouvrir, mutualiser les moyens, innover et travailler tous ensemble. Cela demande des efforts d’imagination, une capacité de remise en question, du temps de réflexion, des compétences professionnelles, et des réglementations raisonnables. 

L’association PITCHOUN a fêté sa trentième année d’existence en 2017. Ce sont des milliers d’enfants qui ont été accueillis par Pitchoun’ depuis sa création. Cette ancienneté lui permet d’affirmer avoir une bonne connaissance des besoins et des attentes des familles du territoire. A ce titre, tous les projets mis en oeuvre font l’objet d’études de besoins approfondies, ainsi que d’une étroite collaboration avec les acteurs sociaux.
Nos compétences reconnues sur le plan de la qualité de l’accueil ainsi que sur la rigueur de sa gestion financière, confèrent à notre association légitimité et responsabilité en matière de petite enfance.

 

Projet dans son intégralité


Lu 597 fois

L'Association | Les Etablissements | Espace Parents | Espace Professionnels | L'info des crèches | Actualités | Presse




Nous contacter

Nous contacter


Facebook